Impôts 2016 : quoi de neuf?

Vos impôts 2016 : Quels sont les changements sur votre déclaration?

Impôts 2016 : Une fois de plus, vous devez préparer vos impôts. Quels sont les nouveautés en 2016 ? Voici quelques exemples :

Le fractionnement du revenu pour les familles :

Le gouvernement conservateur avait donné un crédit d'impôt pour les familles ayant des revenus avec une grande différence. Le conjoint qui gagnait plus pouvait transférer du revenu au conjoint qui gagnait moins. Ainsi, une famille dont le revenu du conjoint était dans les 80 000$ avec l'autre conjoint gagnant 20 000$ étaient imposés de la même façon qu'un couple ayant deux revenus de 50 000$. Dans le cadre de leur bonification de la PFE (Prestation fiscale pour enfants), le gouvernement fédéral actuel a aboli ce crédit. Ce montant pouvait représenter jusqu'à 2000$.

Les Crédits pour activités physiques et artistiques des enfants :

Dans le même ordre d'idée, pour financer l'augmentation de la PFE, ces crédits seront progressivement abolis. Le maximum admissible pour vos impôts 2016 est de 500$ pour les activités physique et 250$ pour les activités artistiques. Il ne restera aucun crédit en 2017.  En 2016, cela représente une diminution d'impôts maximum de 94$ par enfant et un autre 94$ en 2017.

Contribution supplémentaire en CPE :

La contribution supplémentaire a été votée en cours d'année 2015 par les libéraux provinciaux. Par conséquent, ceux qui ont des enfants en garderie subventionnée ou CPE n'ont pas eu à payer la contribution sur toute l'année. Ceci n'est pas le cas pour 2016, une année pleine. Une contribution maximale de 13,15$ par jour sera imposée pour les famille gagnant plus de 158 000$. À 261 jours de garde maximum dans l'année, cela peut représenter 3432$ à payer sur le champ en fin d'année!

Obligation de déclarer la vente de votre résidence principale dans vos impôts 2016.

Chaque ménage (un célibataire ou un couple) a droit à une résidence principale sur laquelle il évitera de déclarer du gain en capital. Cela n'est pas obligatoirement la résidence dans laquelle le ménage passe le plus clair de son temps. Cela peut être par exemple un chalet à 500 000$, alors que le ménage vit dans un condo à 300 000$. Lorsque le ménage vendra le chalet, il pourra empocher le gain en capital sans payer d'impôt, mais devra en payer sur le condo.

En 2016, si un ménage vend une résidence principale, il doit le déclarer, mais il ne paiera pas d'impôt sur cette vente. Pourquoi déclarer alors? C'est pour faire un suivi sur les rénovateurs en série qui habitent une maison un an ou deux et la vend à profit après l'avoir rénové. En ce cas, ce n'est plus considéré comme du gain en capital non-imposable, mais bien une entreprise.

Bouclier fiscal :

Sur  votre déclaration d'impôts 2016 provinciale, vous aurez droit au nouveau crédit du bouclier fiscal. Si une personne avait droit à la prime au travail (un supplément de remboursement que le gouvernement donne aux gens à faibles revenus de travail) en 2015 et qu'elle a eu une augmentation de revenus substantielle en 2016, normalement , elle perd normalement son droit à la prime au travail. Avec le bouclier fiscal, cette perte sera graduelle. Elle aura donc droit à une prime au travail partielle.

C'est la même chose pour les gens envoyant les enfants en garderie privée. Le remboursement partiel des frais de garde se fait selon un pourcentage calculé sur les revenus familiaux. Si le revenu augmente significativement, le remboursement des frais de garde lui, diminue. Il y aura donc une diminution progressive pour la première année où l'augmentation de revenus aura lieu.

Pour en apprendre plus sur le bouclier fiscal, consultez le site de Revenu Québec.

Au plaisirs de vous voir pour la saison d'impôts 2016,

Mathieu Laplante

 

Laissez un commentaire