Avis de cotisation : Quelle est son utilité?

Qu’est-ce qu’un avis de cotisation?

Les avis de cotisation sont des documents officiels envoyés par Revenu Canada et Revenu Québec via la poste ou internet. Ceux-ci détaillent entre autres votre revenu pour la dernière année fiscale, l’impôt que vous avez à payer, l’impôt retenu à la source (à même vos payes), et la différence soit en remboursement soit en solde à payer. En date d’aujourd’hui, vous devriez tous avoir reçu vos avis de cotisation. À moins, évidemment, que vous ne soyez venu nous voir au cours des dernières semaines.

Normalement, le montant final sur votre avis de cotisation devrait correspondre à quelques dollars près aux calculs que nous avons fait ensemble au printemps dernier. Si les montants diffèrent grandement et vous ne savez pas pourquoi, n’hésitez pas à photographier toutes les pages de votre/vos avis de cotisation et nous les envoyer par courriel. Nous pourrons ainsi chercher pour vous d’où vient la différence.

L’avis de cotisation est un document légal important à conserver. Il sert notamment de preuve de revenus dans les cas de demande de prêts personnels ou hypothécaires. Il peut également être utile en cas de demande de subvention ou autres services gouvernementaux (aide au logement, aide juridique, etc…)
Il est important de garder vos avis de cotisation, déclaration PDF ou papier d’impôt que nous vous avons remis, ainsi que tous vos reçus officiels ou factures qui ont été utiles à la préparation de vos impôt pendant 6 ans.

Comme les avis de cotisation peuvent renfermer de précieux renseignements, nous vous recommandons fortement de nous les apporter et nous les montrer lors de votre prochaine visite au printemps prochain. N’oubliez pas qu’il y a deux avis de cotisation (Revenu Québec et Canada)

Parmi ces renseignements, notons entre autre :

  • Frais de scolarité reportés : vous enregistrez vos frais de scolarité l’année de vos études, si vous n’êtes pas imposable (+ de 15 000$ de revenus) vous reportez ces montants jusqu’à ce que vous le soyez.
  • Maximum REER déductible. (Le maximum que vous pouvez mettre dans vos REERs par année)
  • Montant B : Si une année vous n’avez pas utilisé toutes vos déductions REER, vous pourrez les utiliser quand bon vous semblera.
  • RAP : Montant à rembourser (si vous avez acheté une maison, et avez utilisé vos REERs pour le faire, il vous faudra remettre un montant minimal par année dans vos REER)
  • REEP : Montant à rembourser (Idem que pour la maison, si vous avez utilisé vos REER pour retourner aux études)
  • Pertes en capital : Si vous jouez à la bourse et accumulez des pertes, vous pouvez les appliquer sur des gains futurs.
  • Pertes autres qu’en capital (si vous accumulez des pertes d’entreprise en divers placements)

Si vous avez égaré ou n’avez toujours pas reçu votre avis de cotisation fédéral, vous pouvez consulter le site de l’ARC pour connaitre les façon d’en obtenir une copie. Idem pour Revenu Québec.

Au plaisir de vous compter parmi nos clients l’an prochain,

Mathieu Laplante

Laissez un commentaire