CELI ou REER?

La grande question qui court, vaut-il mieux investir dans un REER ou un CELI?

Qu’est-ce qu’un CELI?

Le CELI est en fait un montant que le gouvernement vous autorise à investir sans que vous n’ayez à payer de l’impôt sur le revenu généré par ce montant (gain en capital ou intérêts) Vous avez droit de placer hors impôt 5500$ par année cumulable depuis 2009 si vous n’avez jamais investi dans vos CELI. L’avantage du CELI est qu’il est plus flexible, vous pouvez investir et retirer comme bon vous semble dans ces comptes.

 Qu’est-ce qu’un REER?

Définissons d’abord ce qu’est un REER. Le Régime Enregistré d’Épargne Retraite a pour but de diminuer votre revenu imposable pour vous permettre de payer moins d’impôt sur le moment. À la retraite, lorsque vous retirez le REER, il est ajouté à vous revenus et est taxé selon votre braquette d’imposition. Vous avez le droit de placer jusqu’à 18% de votre revenu brut par année, cumulable, si vous n’avez pas tout utilisé les années antérieures.

REER ou CELI?

La ligne déterminant le choix entre le CELI et le REER se trouve en comparant l’économie d’impôt à l’achat du REER et l’impôt à payer lors du retrait. Si votre taux d’imposition à la retraite au moment du retrait est plus élevé que celui au moment de l’achat, vaut mieux investir dans un CELI. Si au contraire, votre taux d’imposition est plus faible au retrait, le REER est tout à fait avantageux. Si vous économisez autant à l’achat qu’au retrait, le choix reste le votre, les deux s’équivalent.

Avantages et désavantages collatéraux des REERs

Par contre, il n’y a pas que l’impôt proprement dit à considérer lors de l’achat ou de retrait de REER. Les crédits de TPS, solidarité, prestations fiscales pour enfants, retour sur frais médicaux et frais de garde sont calculés sur les revenus APRÈS déduction de REER. Donc plus il y a de REER plus ces crédits augmentent. À l’inverse, si vous retirez des REERs, ces crédits diminueront.

À la retraite, l’impact fiscal d’un revenu supplémentaire dû à un retrait de REER peut varier grandement dépendant de vos revenus de base. En effet, si vous avez droit au supplément de revenu garanti, pour chaque dollars supplémentaire gagné, le supplément est diminué de 50 cents. Et ce, sans que vous n’ayez commencé à payer de l’impôt! Si toutefois vous n’y avez pas droit car vos revenus sont plus de 16 728 $ (n’incluant pas la pension vieillesse) l’impact fiscal du retrait de REER ne sera influencé que par la braquette d’imposition.

En résumé, Le CELI a l’avantage d’être plus flexible que le REER, si vous avez des projets à moyen et long terme. Si vous investissez pour en prévision de la retraite, il doit être comparé à ce que le REER peut vous apporter.

Le REER vous fait gagner de l’argent immédiatement et pourrait être plus tentant, mais avant de choisir cette option, vous devez connaitre votre situation fiscale au moment de l’achat, pour savoir quel sera l’impact fiscal réel sur votre portefeuille.. En deuxième lieu, vous devez avoir une estimation de vos revenus à la retraire pour connaitre l’impact fiscal sur vos finances lorsque vous les retirerez. Ce n’est que lorsque vous aurez ces deux informations que vous pourrez évaluer s’il est avantageux de prendre un REER comparativement à un CELI.

Pour calculer la solution la plus avantageuse pour vous, contactez-nous au 514-504-6768 ou info@impot-laplante.com

Mathieu Laplante

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire